Le nom de Cossé en France, est ancien, connu, mais peu répandu. Une famille le porte en Louisiane depuis plusieurs générations.

L’arrière grand-père, Charles Cossé, fut à Paris, au milieu du XIXe siècle, un industriel drapier très prospère, que l’apparition des grands magasins mit en grandes difficultés.

L’un de ses cinq enfants, Paul (1864 – 1931), au sortir de l’École polytechnique, choisit le métier des armes. Sa carrière d’artilleur puis d’intendant se développa successivement au Maroc et en Algérie. Il fut promu officier de la Légion d’honneur en 1916 sur le front nord-est métropolitain. Il eut quatre enfants.

Parmi eux, Jacques (1902 – 1960), également polytechnicien et artilleur, fort érudit et grand cavalier formé à Fontainebleau, fit une brillante carrière que la maladie interrompit alors qu’il était général de brigade, directeur de l’enseignement militaire supérieur scientifique et technique (EMSST) et officier de la Légion d’honneur.

Marc, l’un de ses trois enfants, notre camarade actuel, fut polytechnicien, officier d’artillerie et parachutiste. Les circonstances l’amenèrent à choisir le métier de pétrolier. Sa carrière s’est développée pour l’essentiel à l’étranger, surtout l’Extrême-Orient et l’Afrique. Il fut membre du comité de direction générale du groupe Elf-Aquitaine jusqu’en 1991. Il est chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’ordre national du Mérite.

Bulletin de l’AHH, n° 36, 1994.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :