La famille est originaire d’Artois et de Flandre. Le premier Playoust connu est Nicolas, né à Wambercourt vers 1727, faiseur de bas à l’outil à Poperinghe, témoin au procès de Damiens en 1757. Les autres sont tous nés à Saint-Venant, petite ville du canton de Lillers de l’arrondissement de Béthune (Pas-de-Calais), dont l’arrière grand-père fut maire de 1848 à 1863. Ce dernier avait épousé la fille de César Loridan, décoré du Lys en 1815. Il est possible que cette famille soit, comme il arrive souvent en Artois et en Flandre, d’origine espagnole et que le nom vienne de Pelayo.

Eugène Playoust, 1er légionnaire, est né le 1er décembre 1844 à Saint-Venant. Officier de la Légion d’honneur, médecin-major de 1re classe. Algérie, 1868 – 1870, siège de Paris, 1870 – 1871, armée de Versailles, 1871.

Yves Playoust, 2e légionnaire, est né le 7 août 1891 à Ancenis (Loire-Atlantique). Chevalier de la Légion d’honneur, croix de guerre 1914-1918 (trois citations). Médecin accoucheur à Rennes (1922 – 1942).

Edmond Playoust, 3e légionnaire, est né à Rennes (Ille-et-Vilaine). Chevalier de la Légion d’honneur, médaille militaire, croix de guerre 1939-1945 (trois citations). Médecin généraliste à Pleudihen-sur-Rance (1952 – 1990).

Bulletin de l’AHH, n° 40, décembre 1998.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :