Première génération

Noël François Marcel Marion (1857 – 1940). Père de cinq enfants. Officier de la Légion d’honneur en 1932.
  • 1877 : admis à l’École normale supérieure.
  • 1880 : agrégé d’histoire.
  • 1892 : docteur ès lettres.
  • 1912 : professeur au Collège de France.
  • 1926 : membre de l’Institut (Académie des sciences morales et politiques).
A écrit de nombreux ouvrages, articles et travaux divers, dont quatre couronnés par l’Académie française et un par l’Académie des sciences morales et politiques ; les plus connus sont :
  • Le Dictionnaire des institutions de la France aux XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • L’Histoire financière de la France de 1715 à 1915, en 6 tomes.
Anecdote : à la suite d’une étude parue en 1926 sur les tarifs comparés de l’impôt global en France, en Angleterre, en Italie et aux États-Unis, le taux de l’impôt global a été ramené peu après de 60 % à 30 %.

Deuxième génération

Alexandre Charles Henri Marion (1886 – 1950). Père de huit enfants. Chevalier de la Légion d’honneur en 1938.
Docteur en droit.Engagé volontaire pour 3 ans en 1907, blessé le 19 août 1914, versé de l’infanterie dans l’intendance, envoyé sur le front d’Orient en 1918, démobilisé en 1919. Inspecteur principal à la direction de la S.N.C.F. jusqu’à fin 1949.

Troisième génération

Marcel Georges Louis Marion : né en 1924. Père de sept enfants. Saint-Cyr, promotion Rome-Strasbourg. Commandeur de la Légion d’honneur en 1976, grand officier de l’ordre national du Mérite en 2003. Général de brigade (C.R.) de l’armée de terre. Trente-six ans de service dans l’armée, quinze ans de service comme délégué général d’une organisation professionnelle d’ingénierie.


Bulletin de l’AHH, n° 46, décembre 2004.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :