La famille dauphinoise Roux s’installa à Chomérac (Ardèche) au XVIIe siècle et à Lyon au XVIIIe. Anoblie en 1770 par l’échevinat, elle fut autorisée en 1932 à ajouter à son nom celui de la famille provençale alliée de Bézieux. Elle produit depuis le XIXe siècle des hommes d’affaires, notamment propriétaires de 1863 à 1983 des Fonderies et forges de Crans à Cran-Gevrier (Haute-Savoie) et administrateurs de plusieurs autres sociétés fusionnées au fil du XXe siècle dans le groupe Pechiney par Henry Roux de Bézieux (1858 – 1937) et ses descendants.

Deux fils d’Henry furent légionnaires, tous deux à titre militaire : l’aîné, Henri (1892 – 1951), ingénieur des mines et président des Fonderies et forges de Crans comme son père, nommé en 1920 au titre de la Première Guerre mondiale ; le cadet, André (1897 – 1981), administrateur de sociétés, nommé en 1936 et premier d’une lignée de trois légionnaires consécutifs.

Le fils de celui-ci, Bruno (1933 – 2008), diplômé des Hautes Études commerciales où il enseigna par la suite, fut en effet nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1961 comme lieutenant au 1er régiment étranger de cavalerie, blessé en Algérie. Directeur de la Société des emballages plastiques en 1960, il fut appelé à la banque Worms en 1972, devint secrétaire général de Worms et compagnie en 1977, puis présida ou dirigea plusieurs sociétés du groupe. Il présida enfin la Fondation des gueules cassées et fut promu officier de la Légion d’honneur à titre militaire en 2002.

Son fils Geoffroy (né en 1962 ; AHH 799), diplômé de l’ESSEC et de Dauphine, débuta aussi comme officier, dans les commandos de marine, en Afrique et au Liban. Directeur à L’Oréal, il devint entrepreneur en fondant The Phone House (1996), puis Omea-Télécom (2004), Virgin-Mobile-France (2006) et Notus-Technologies (2014). Vice-président délégué et trésorier du MEDEF en 2013, il préside le Mouvement depuis 2018. Il est chevalier de la Légion d’honneur depuis 2012 et officier de l’ordre national du Mérite. Avec son épouse Sabine, il a créé la fondation Araok (« en avant » en breton), qu’elle préside. Ils ont quatre enfants : Hector (1993), Adrien (1995), Joseph (1999) et Noémie (2003).

Armes : d’argent au chevron d’azur accompagné de trois roses de gueules.

Bulletin de l’AHH, n° 60, 2019.

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :