Famille ancienne de Bourgogne et Champagne dont les armes sont dans le D’Hozier. Elle a produit des hommes politiques, des diplomates, des militaires.

Par leur aïeule L’Aubespine-Sully, la famille Beguin-Billecocq descend du ministre d’Henri IV et de Louis VI le Gros par les Choiseul. D’autre part, elle est également apparentée à de grands soldats, tels le connétable de Clisson, le lieutenant général d’Hauterive sous Louis XIV, le maître de camp de cavalerie Charles-François de L’Aubespine de Châteauneuf et le marquis Maximilien de L’Aubespine-Sully, colonel des dragons de la Reine sous Louis XVI. Selon Jougla (t. Il, p. 54), les Béguin furent anoblis en 1697.

Depuis la création de l’ordre de la Légion d’honneur, cette haute distinction fut attribuée à la plupart de ses membres.

Il en est ainsi de la descendance ci-après de Louis Béguin, député de Bourgogne à la Législative.

1. En effet, Paul Beguin-Billecocq, chevalier de la Légion d’honneur, est le fils de Louis Béguin. Né à Semur-en-Auxois en 1791, mort en 1869, il était président des avocats au Conseildu roi et à la Cour de cassation. Par arrêté de 1830, il fit ajouter à son nom celui de son beau-père, Jean-Baptiste Billecocq, député suppléant de Paris à la Législative, maître des requêtes au Conseil d’État, chevalier des ordres royaux de la Légion honneur et de Saint-Michel.

Le frère de Paul Beguin-Billecocq, Antoine Beguin, officier de dragons, chevalier de la Légion d’honneur, participa à toutes les campagnes de l’Empire. Blessé grièvement pendant la guerre d’Espagne, il termina sa carrière au ministère des Affaires étrangères.

2. Théophile Beguin-Billecocq, fils de Paul Beguin-Billecocq, était chef de service au ministère des Affaires étrangères et officier de la Légion d’honneur.

3. Jean Beguin-Billecocq, fils de Théophile Beguin-Billecocq, ancien ministre de France en Albanie, était chevalier de la Légion d’honneur.

Son frère Louis, secrétaire d’ambassade, également chevalier de la Légion d’honneur, était le propre oncle de l’écrivain Henri de Montherlant.

4. Claude Louis Beguin-Billecocq, notre collègue, conseiller d’ambassade, capitaine honoraire de cavalerie et de l’arme blindée, chevalier de la Légion d'honneur, officier de l’ordre national du Mérite, croix de guerre 1939-1945, titulaire de la médaille des évadés, est le fils de Jean.

Dans la ligne masculine, les Beguin-Billecocq ont donc quatre générations de père en fils ayant reçu la Légion d’honneur.

Armes

Écartelé, aux premier et quatrième d'azur à un cygne d’argent becqué et membré de sable, accompagné en chef d’un croissant d’argent accosté de deux roses de même, qui est Beguin, aux deuxième et troisième d’azur au sautoir alaisé d’or accompagné de quatre billettes de même, qui est L’Aubespine.

Bulletin de l’AHH, n° 31, 1989.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :