Cette famille provençale de La Seyne-sur-Mer produisit des marins aux xviiie et xixe siècles, puis cinq médecins de la marine consécutifs, dont quatre légionnaires consécutifs de père en fils du xixe au xxie siècle.

Le premier, Louis (1855 – 1919), médecin de la marine et chevalier de la Légion d’honneur, eut deux fils légionnaires, tous deux au grade d’officier. L’aîné, Jean (1883 – 1963), fut médecin militaire en métropole. Le cadet, René (1888 – 1973), fut le deuxième médecin de la marine, retraité au grade de médecin en chef.

Le troisième médecin de la marine légionnaire consécutif fut le fils de ce dernier, Maurice (1920 – 2020 ; AHH 93), médecin général inspecteur, pneumologue et phtisiologue, comman­deur de la Légion d’honneur, qui dirigea l’École du service de santé des armées de Bordeaux, puis le service de santé de la 3e région maritime et finit sa carrière comme inspecteur pour la marine. Son épouse, née Dagorn, lui donna deux filles et un fils : Chantal Le Gal de Keran­gal (1941 ; AHH 619), dont trois enfants sont légionnaires (Xavier, son fils aîné, médecin de la marine, Maÿlis, écrivain, et Thomas, officier des troupes de marine), Isabelle Le Masne de Chermont (1948), épouse du vice-amiral (2s) Benoît Le Masne de Chermont, officier de la Légion d’honneur, et Pierre-Marie Curet (1959), médecin de la marine, sous-marinier, et quatrième légionnaire consécutif, spécialisé en médecine d’urgence et en hygiène nucléaire.

Parmi les petits-enfants de Maurice Curet, deux sont issus de l’École du service de santé des armées de Bordeaux : Xavier Le Gal de Kerangal (1965), médecin de la marine et sous-marinier, devenu chirurgien thoracique et vasculaire, et Clarie Curet (1986), fille aînée de Pierre-Marie, médecin de la marine spécialisée en médecine d’urgence.

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :