Cette famille provençale de la viguerie de Moustiers-Sainte-Marie devint aquitaine au xviiie siècle et plus précisément agenaise aux xixe et xxe. Elle produisit des artisans du xviie au xixe siècle, notamment teinturiers, puis une lignée, éteinte en 2006, de trois légionnaires consécutifs au service civil et militaire de la République, parmi lesquels un ministre et maire.

Les deux premiers, médecins militaires et officiers de la Légion d’honneur, exercèrent en Algérie : Achille (1839 – 1928), marié avec sa cousine germaine Berthe Augarde, et leur fils Louis (1869 – 1942).

Le fils de celui-ci, Jacques (1908 – 2006 ; AHH 335), journaliste, puis résistant, fut élu parlementaire au Maroc puis en Algérie de 1946 à 1959, période pendant laquelle il fut aussi sous-secrétaire d’État aux Affaires musulmanes et maire de Bougie (Algérie). Resté conseiller départemental, il appartint enfin à l’Académie des sciences d’outre-mer. Il était commandeur de la Légion d’honneur. Il avait épousé en 1954 une artiste peintre dont il ne paraît pas avoir eu d’enfant.

Bulletin de l’AHH, n° 63, 2022.

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :