Cette famille gasconne de Luz-Saint-Sauveur produisit une lignée de trois légionnaires consécutifs au service civil et militaire de l’État, qui paraît être tombée en quenouille en 1951, ainsi qu’un député-maire légionnaire : Achille (1810 – 1875), chartiste et médiéviste, professeur à la faculté de Montpellier.

Son cousin germain Jacques-François (1791 – 1862), premier légionnaire de la lignée, fut d’abord magistrat, et notamment procureur à Tarbes durant la monarchie de Juillet, puis recteur et inspecteur d’académie.

Son fils Raymond-Salvy-Pascal (1826 – 1893), engagé dans l’infanterie en 1845, fit campagne en Afrique et contre l’Allemagne, et fut mis à la retraite en 1872 au grade de capitaine. Il accéda dans la territoriale au grade de lieutenant-colonel et fut promu officier de la Légion d’honneur.

Son fils François (1876 – 1951), magistrat en 1903, prit part à la Grande Guerre comme officier de réserve d’infanterie, puis présida les tribunaux civils de Marmande et de Nevers. Il fut promu officier de la Légion d’honneur en tant que magistrat. Sa fille Marie-Thérèse Lebé (AHH 205) appartint à l’A.H.H.

Bulletin de l’AHH, n° 63, 2022.

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :