Cette famille provençale, de Prads-Haute-Bléone aux xvie et xviie siècles et de Flassans-sur-Issole aux xviiie et xixe siècles, produisit des agriculteurs jusqu’au xixe siècle, puis un professeur de philosophie au lycée de Nice, père de deux fils légionnaires.

Le cadet, Joseph (1872 – 1954), était professeur à la faculté des lettres d’Aix-en-Provence.

L’aîné fonda une lignée de trois officiers légionnaires consécutifs au xxe siècle, tombée en quenouille en 2015. Les deux premiers, saint-cyriens, moururent pour la France comme chefs de bataillon : Charles (1869 – 1914), du 69e d’infanterie, dans la Première Guerre mondiale, et son fils Émile (1903 – 1942), du 1er tirailleurs marocains, dans la Seconde.

Le petit-fils, Hubert (1932 – 2015 ; AHH 232), était capitaine. Il avait perdu un fils, Éric (1959 – 1984), et laissa quatre filles : deux naturelles (Carole de Cacqueray de Saint-Quentin [1961] et Laurence Veau de Lanouvelle [1964]) et deux adoptives (Sophie [1970] et Diane [1973]).

Bulletin de l’AHH, n° 63, 2022.

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :