Famille d’ancienne bourgeoisie, qui est issue de Jean Havard, né à Nantes en 1636, et de Marguerite Maraile, son épouse.

Théophile Havard dit Duclos, issu du précédent à la 5e génération, né comme ses ancêtres à Nantes en 1809, fut professeur d’hydrographie à l’École navale. Il fut fait chevalier de la Légion d’honneur comme le sera l’aîné de ses quatre enfants également prénommé Théophile. Celui-ci, ingénieur civil des mines, fit une belle carrière au service successivement de la Sublime-Porte, de la Pologne, puis enfin de la Russie tsariste. Il mourut prisonnier des bolcheviks en 1920.

Son fils Bernard, ingénieur agronome et auteur de plusieurs publications scientifiques appréciées, servit principalement l’empire colonial français. Lieutenant-colonel de réserve, il était chevalier de la Légion d’honneur.

Mme Christiane Havard dit Duclos, attachée scientifique, membre du conseil d’administration de notre association, est l’un de ses dix enfants. L’une de ses tantes, ancienne élève de la maison de Saint-Denis, avait épousé le comte Philippe de Méric de Bellefon, trésorier de l’A.H.H.

Armes

D’or à la barre de gueules chargée d’une croix gironnée à cinq branches entaillées d’argent, accompagnée de six coquilles de sable posées en orle.

Bulletin de l’AHH, n° 24, 1982.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :