Oddo

Cette famille italienne d’artisans, devenue marseillaise au début du xviiie siècle, produisit deux lignées de légionnaires consécutifs comptant trois et quatre générations.

Les deux premiers légionnaires furent médecins militaires et tous deux nommés chevaliers de la Légion d’honneur en 1921 : le professeur Constantin Oddo (1860 – 1926), ensuite professeur de clinique médicale à l’école de médecine de Marseille et membre de l’Académie de médecine, et son fils Jean (1890 – 1970), rayé des cadres en 1933 avec le grade de capitaine. Croix de guerre 1914-1918, celui-ci fut fait chevalier de la Légion d’honneur avec la citation : « médecin aide-major de 2e classe au 15e corps d’armée : médecin de bataillon doué d’un rare courage et d’un entier dévouement. A fait preuve, en de nombreuses circonstances, des plus belles qualités d’énergie et de sang-froid, en prodiguant ses soins aux blessés sous de violents bombardements, notamment lors de l’offensive sur l’Ailette, en août 1918, où, bien que malade, il a assuré ses fonctions avec une admirable énergie et n’a consenti se faire évacuer que le jour de la relève de son bataillon. » Il eut deux fils légionnaires.

L’aîné était le général de corps d’armée Paul Oddo (1917 – 2000), grand-croix de la Légion d’honneur et compagnon de la Libération. Saint-cyrien et officier de cavalerie, il combattit dans les Forces françaises libres comme lieutenant de spahis de 1941 à 1945, puis de 1956 à 1960 à Suez et en Algérie, où il fut grièvement blessé. Marié avec Michèle Daher, il en eut six enfants.

Le cadet était notre ancien confrère Bernard Oddo (1921 – 2008 ; AHH 675). Employé en 1943 dans la charge d’agent de change de sa famille maternelle, puis après la guerre à Paris, il racheta en 1971 une charge parisienne. Marié en 1948 avec Colette Rathery (1923 – 2014), il en eut deux filles et deux fils successivement associés-gérants de la charge paternelle devenue la banque d’investissement et de gestion de capitaux Oddo et compagnie :

-          l’aîné, Pascal, de 1984 à 1995, avant de devenir président du conseil de surveillance d’une autre société de bourse, et quatrième légionnaire consécutif ;

-          le benjamin, Philippe, depuis 1987.

Bulletin de l’AHH, n° 57, 2016.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :