Ploix

Cette famille champenoise de Bannes (Marne) produisit des hommes de loi aux xviiie et xixe siècles. Installée en Île-de-France à la fin du xviiie siècle, elle produisit un premier légionnaire : Edme-Pierre (1799 – 1880), avoué, maire de Versailles, conseiller général et président de l’Académie de Versailles. Ses fils formèrent quatre branches, parmi lesquelles trois comprennent trois autres légionnaires consécutifs :

-          la branche aînée, avec deux ingénieurs polytechniciens, Edmond (1830 – 1879), hydrographe de la marine, et Charles (1871 – 1919), chef d’escadron d’artillerie, et un ingénieur civil, Étienne (1904 – 1982). Parmi leur nombreuse postérité se distingue Hélène Ploix, épouse Lumbroso, successivement conseillère du Premier ministre (1984), administratrice du Fonds monétaire international (1986), directrice à la Caisse des dépôts (1989) et présidente de Pechel-Industries (depuis 1997), officier de la Légion d’honneur ;

-          la branche cadette de Georges (1832 – 1881), avec un légionnaire mort pour la France : André (1865 – 1914), saint-cyrien, capitaine d’infanterie ;

-          la branche puînée d’Adolphe (1837 – 1901), avec une lignée de deux légionnaires à titre militaire, Albert (1874 – 1954), notaire, et André (1906 – 1985), vice-amiral polytechnicien, et un à titre ecclésiastique, notre confrère le chanoine Philippe Ploix (AHH 813), archiviste du diocèse de Paris ;

-          la branche benjamine, avec une lignée tombée en quenouille de deux polytechniciens officiers d’artillerie, le général Paul Ploix (1839 – 1907), et le lieutenant-colonel Jacques Ploix (1874 – 1943), et un autre légionnaire, André (1904 – 1971), ainsi qu’un neveu de celui-ci, le commandant Jacques Ploix, chevalier de la Légion d’honneur.

Bulletin de l’AHH, n° 57, 2016.

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :