Le général Magrin-Vernerey dit Monclar

" A vingt ans, la Légion d'honneur nous paraissait un mirage, quelque chose d'inaccessible. En commençant la guerre de 14, je pensais: tu n'auras pas la Légion d'honneur, peut-être une blessure, tout au plus une citation. J'avoue que j'ai tout fait ". Ainsi parlait celui que ses camarades de la promotion Montmirail de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, ceux qui partirent en casoar et en gants blancs, appelaient ''le recordman des citations et des blessures'', le général Magrin-Vernerey dit Monclar, grand-croix de la Légion d'honneur, Médaillé militaire.

Lire la suite...

Lieutenant de vaisseau et la croix

Plutôt que de conter une histoire courant dans la famille depuis des générations, il paraît préférable de citer des documents d'archives.

Lire la suite...

Jean-Antoine Chaptal

(1756-1832)

L'Association des Honneurs Héréditaires vient d'accueillir la famille Chaptal. Contrairement à beaucoup de membres de notre association, cette famille ne compte pratiquement pas de militaires sauf à la fin du vingtième siècle. Mais dès la création de l'Ordre, un Chaptal fut distingué et après lui son fil puis son petit-fils furent reçus dans l'ordre de la Légion d'Honneur, toujours à titre civil.

Lire la suite...

Le maréchal de La Meilleraye

Né en novembre 1602, voici tout juste quatre siècles, Charles de la Porte-Vezins, marquis de La Meilleraye, était un jeune cousin germain de Richelieu. Orphelin de bonne heure, il fut élevé, comme son illustre aîné, par leur oncle commun, le grand prieur Amador de la Porte. D'abord élève de l'académie protestante de Saumur, il se convertit au catholicisme pour entrer au service de l'évêque de Luçon.

Lire la suite...

Real time web analytics, Heat map tracking

Connexion

Inscription

Pour vous inscrire et recevoir notre lettre d’information, veuillez renseigner les champs suivants :